Pour notre #AsiaWaterTrip2019, nous avons décidé de compléter notre voyage en Thaïlande par une découverte du sud du Cambodge. Un trip de 10 jours entre les plages de Koh Rong, la campagne verdoyante de Kampot et de Kep, et la ville historique de Phnom Penh.
Comme il est dans notre habitude sur tourisme-en-asie.com, nous partageons avec vous, et en avant première, la programmation de cette belle étape à la découverte d’un Cambodge authentique.

Comment rejoindre Koh Rong depuis Bangkok ?

Première étape : Koh Rong – Durée : 5 nuits

Ce qui nous a conduit à choisir le Cambodge pour ce #AsiaWaterTrip2019, c’était à la base pour découvrir les plages paradisiaques de Koh Rong. Baignées par des eaux limpides d’un bleu turquoise, les plages de Koh Rong sont parmi les plus belles du monde.

Pour profiter de ces paysages aux allures de cartes postales, deux îles vous attendent. La plus grande des deux est l’île de Koh Rong.

Soksan Beach © The Royal Sands Koh Rong Resort

 Elle est située à une trentaine de kilomètres des côtes de Sihanoukville. Et à 17 km au sud de celle-ci, vous avez l’île de Koh Rong Samloem. (prononcez Koh Rong Salam).

Il semble que l’île de Koh Rong soit la plus festive de deux îles. Vous y trouverez facilement des hébergements « bon marché » . Koh Rong Samloem est peut-être encore plus belle, plus sauvage, mais le nombre d’hébergements y est plus limité et les offres « haut de gamme » se multiplient.

Si vous séjournez à Koh Rong ne cherchez pas une multitude d’activités. Ici on vient principalement pour profiter des plages sublimes et de l’air du temps. L’île n’étant pas encore « envahie », vous pourrez y partager des moments authentiques avec les habitants vivant principalement de la pêche et du tourisme.

Koh Rong côté jungle

Vous pourrez également partir en balade sur l’un des nombreux sentiers qui parcourent l’île des côtes en son centre. Par contre, munissez-vous d’une bonne paire de basket (à minima) car le terrain peut être accidenté et la nature a gardé tous ses droits, aussi il n’est pas rare de croiser quelques serpents.

Koh Rong souffre parfois d’un manque d’aménagement (mais c’est aussi ce qui fait son charme ((-;), les chemins ne sont pas forcément balisés et le soir mieux vaut avoir sa lampe torche préférée dans la poche.

Les plages ne sont pas toutes accessibles par la terre mais quelques «bateau-taxis » sont là pour vous y conduire moyennant quelques dollars.

Située à 15 minutes en bateau (6$) de la plage de Ko Toch sur Koh Rong (comptez 1h de transport si vous résidez sur le nord de l’île) , Koh Rong Samloem est encore plus préservée et déserte que sa grande sœur.

Découvrez notre mini-guide des principales plages de Koh Rong

Dans ce paradis où l’activité phare semble être buller dans un hamac suspendu au dessus d’une mer transparente, quelques plages valent à elles seules le déplacement. On peut notamment citer Saracen Beach, la plus populaire, la Lazy Beach, la plus paresseuse d’entre toutes ((- ; , et la Sunset Beach celle qui offre les plus beaux couchers de soleil de l’île.

Deuxième étape : Kampot – Durée : 3 nuits

Alors que beaucoup de voyageurs à destination du Cambodge, décident de partir à la découverte de Siem Reap et de son fabuleux Ankor Vat (que nous ferons sûrement lors d’un prochain périple ((-;) , nous avons décidé de poursuivre notre découverte du Cambodge en restant dans le sud du pays.

Kampot une petite ville tranquille au sud du Cambodge

Nous laisserons la sulfureuse Sihanoukville derrière nous, pour nous rendre dans une zone plus rurale.Situé à 3h de route (100 km) de Sihanoukville, Kampot est une petite ville encore authentique et tranquille. Elle n’est reste pas moins mondialement connue. En effet, c’est ici que vous trouverez le meilleur poivre au monde, le caviar du poivre, le poivre de Kampot.

Plusieurs fermes poivrières, dont la très réputée  Sothy’s Pepper Farm, produisent cette épice ultra-raffinée. Mais c’est à priori au marché PHSAR LEUR, situé dans le centre-ville de kampot que l’ont fait les meilleures affaires (se méfier tout de même des contrefaçons) . De quoi faire de beaux cadeaux à ses amis gourmets en rentrant en France ((- ;

Les paysages de Kampot offrent à ses visiteurs quelques belles sensations. Entre les rizières, les montagnes et les grottes du parc de Phnom Bokor, les plantations de thé et de poivre, le regard du voyageur découvre un Cambodge aux richesses insoupçonnées.

Personnellement, je suis tombée complètement en arrêt devant une photo du Palais de Bokor. En creusant un peu j’ai découvert l’histoire de ce haut lieu historique que je vous dévoilerai lors d’un prochain article. Ce palais, totalement isolé en haut d’une montagne, a aujourd’hui retrouvé sa splendeur d’antan. Après un passé tumultueux mais néanmoins fascinant, et de nombreux abandons durant les dernières décennies, le Bokor Palace a ré-ouvert ses portes en 2018.

Non loin de Kampot, à une vingtaine de kilomètres, se trouve la petite ville de Kep.

Le crabe bleu emblème de KEP au Cambodge
Cette ancienne station balnéaire créée par les Français au début du vingtième siècle, est surtout connue aujourd’hui pour ses crabes bleus, emblèmes de la ville. Son marché est un lieu incontournable pour y déguster ce fameux crustacé cuisiné au poivre vert de Kampot. Mes papilles s’en réjouissent d’avance !

Au large de Kep, à environ 30 minutes de navigation, se trouve l’île de Koh Tonsay, plus communément appelé l’île du Lapin. L’intérêt de cette île réside surtout dans son ambiance très hippie. Elle dispose de plusieurs plages (dont la propreté semblerait assez relative))-;) et d’une jungle dense en son centre qui offre quelques belles balades.

Découvrez notre top activités et visites à Kampot 

Troisième étape : Phnom Penh – Durée : 2 nuits

Nous ne pouvions finir cette petite découverte du Cambodge, sans passer par la capitale du pays, à savoir Phnom Penh. L’ancienne « perle de l’Asie » baignée par les eaux de trois fleuves, le Mékong, le Tonlé Sap et le Bassac, garde quelques vestiges d’un passé à la fois prestigieux et terrible. Centre névralgique du Cambodge, Phnom Penh souffre aujourd’hui d’une réputation pas toujours flatteuse soutenue par un développement urbain un peu anarchique. Mais la capital cambodgienne ne possède, pour le moment que très peu de tours et autres building, ce qui lui donne un charme particulier par rapport aux autres capitales du Sud-Est Asiatique.

Phnom Penh "le perle de l'Asie du Sud-Est"

 Phnom Penh est également un ville tournée vers son avenir. Elle bouillonne d’une jeunesse créative et branchée.

Parmi les lieux incontournables à visiter, le Palais Royal, le Musée National et les temples de Vat Phnom et Vat Ounalom permettent de s’imprégner de l’art et de la culture Cambodgiennes.

D’autres lieux témoignant de la période sombre d’un Phnom Penh occupé par les khmers rouge peuvent également se visiter, comme le Musée du génocide Tuol Sleng (ancienne prison S-21) et le camps d’exécution de Chieung Ek.

Le marché centrale nommé Psar Thmey reconnaissable à son immense dôme, est un lieu authentique où se mêlent des senteurs et des saveurs typiques. Non loin de là, le marché russe est également à faire

Le marché central de Phom Penh
LE CAMBODGE EN BREF...

Le Royaume du Cambodge compte environ 15 millions d’habitants
La capitale du royaume est Phnom Penh.

95 % des Cambodgiens sont de religion Bouddhiste Theravāda
2 % sont des Musulmans Cham
1 % sont des Chrétiens

Tous les visiteurs doivent avoir un visa pour rentrer au Cambodge, à l’exception des ressortissants d’Indonésie, de Malaisie, de Singapour, des Philippines et du Laos, de Thaïlande et du Vietnam. 

Le prix du visa touristique, valable 30 jours, est de 30$

Le Visa peut se faire à l’avance et en ligne sur le site https://www.evisa.gov.kh/?version=fre

ou dans les aéroports internationaux comme celui de Siem Reap ou Phnom Penh. Il vous faudra prévoir également une photo d’identité..

A noter : Les personnes entrant au Cambodge munies d’un visa de tourisme via l’aéroport de Siem Reap sont tenues de séjourner au minimum 24 heures sur le territoire cambodgien avant de repartir à l’étranger.

Comme dans la plupart des pays qui accueillent des touristes, il convient de faire particulièrement attention aux vols et autres arnaques.

Il n’est pas conseiller de circuler la nuit et notamment dans les grandes villes.
Les accidents de la route sont très fréquents. Pour les deux roues le port du casque est obligatoire.
Il convient également d’être prudent durant les fêtes nationales et d’éviter toute manifestation.

Avant de partir, n’oubliez pas de vous inscrire sur le FIL D’ARIANE 

Ariane vous permet, lorsque vous effectuez un voyage ou une mission ponctuelle, de vous signaler gratuitement et facilement auprès du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

En vous inscrivant vous recevrez des recommandations de sécurité par courriels si la situation dans le pays le justifie, vous serez contacté en cas de crise dans votre pays de destination, la personne contact que vous aurez désignée pourra également être prévenue en cas de besoin.

Aucun vaccin n’est obligatoire.

Par contre, en fonction du lieu et de la durée du séjour, il pourra être conseillé de se faire vacciner contre l’encéphalite japonaise, notamment dans les zones rurales.

Comme dans tout pays tropical, il convient de se protéger contre les moustiques qui peuvent être source d’infection. Répulsif la journée, moustiquaire la nuit, et le soir privilégiez les manches longues et les pantalons.

Il convient également d’être très prudent avec les chiens qui peuvent être porteur de la rage.

Avant de partir, nous vous conseillons fortement de prendre une assurance voyage pour vous assurer le prise en charge de vos soins et de votre éventuel rapatriement. Certaines cartes bleues en proposent une mais il convient de regarder les franchises appliquées et l’étendue de la couverture.

Le Cambodge est un pays au climat tropical avec 2 périodes .

Une saison des pluies qui s’étend de mai à novembre

Une saison plus sèche qui s’étend de décembre à avril

Les températures les plus fraîches, autour de 17°C sont ressenties entre novembre et février
Entre mars et avril, la saison la plus sèche, les températures peuvent atteindre les 38°C.

Dans le nord du Cambodge, la saison sèche est plus longue et s’étend de décembre à mars.

A noter : vous n’êtes pas sans savoir que les changements climatiques en cours affectent les saisons un peu partout sur la planète . Les informations décrites ci-dessus sont basées sur des conditions météo généralement constatées et peuvent être soumises à des variations.

Au Cambodge la monnaie est le Riel (KHR).  1 € = env. 4500 KHR

Cependant la monnaie la plus utilisée notamment avec les touristes est le Dollar Américain. 1 $ = env. 4000 KHR

Le mieux est donc de changer vos Euros en Dollars, car en Riel vous devrez prendre une valise pour les transporter : 100 Euros = 460 780 KHR !

La vie au Cambodge est environ 50% moins chère qu’en France.

Vous trouverez des hôtels et guesthouse à partir de 5 €
Les hôtels de moyenne gamme proposent des chambres pour 15 €/ 20 €.

Côté nourriture, vous pourrez vous restaurer facilement pour 4 € / 5 € en moyenne.

Bien sûr dans les hôtels, et surtout les hôtels haut de gamme, le prix des plats sera plus proche de notre repères occidentaux.

Côté transport, les bus (pas toujours « sécure ») et les taxis collectifs sont peu chers.

Les transports en bateau et en avion ne sont pas toujours bon marchés car principalement utilisés par les touristes. Par exemple un vol Siem Reap-Phnom Penh comptez entre 60 et 120 € selon les compagnies et la période.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu