Bangkok est une ville fascinante. Il y a toujours un quartier à découvrir, une rue pittoresque et inattendue, un petit marché bien caché, un nouveau temple à chaque coin de rue …Sur le trajet qui séparait notre hôtel de Tha Tien à la mythique rue de Khao San Road, nous avions repéré en tuk tuk, un quartier qui suscita notre curiosité  BAN MO, notre quartier « son et lumière » en plein cœur de Bangkok .

Situé à 500 mètres du Wat Pho et à 2 km de Khao San Road, le quartier de Ban Mo est directement accessible depuis le Chao Praya en vous arrêtant à la station Rajinee.

Ban Mo notre quartier son et lumière à Bangkok

Cet ancien village de potiers (Ban Mo), occupé jadis par les colons Vietnamien, a bien changé depuis.

Dans un labyrinthe de soi (rue) animés, les murs d’enceintes vibrantes, les étales de composants et de câbles donnent de suite la vocation du quartier.

Nous sommes au paradis de l’électronique dédié au « gros » son mais également à la lumière. Kiki est aux anges…Moi un peu moins …Mais finalement cette petite balade qui ne m’emballait guère, s’est avérée des plus intéressante.

Bien que nous soyons en fin d’après-midi, la chaleur est encore étouffante. Bangkok à la fin mars, c’est sauna permanent ((- ; Cela n’empêche pas que le quartier soit en pleine effervescence, même si on peut apercevoir quelques marchands calés entre deux enceintes en train de piquer un somme. Mais comment font-ils ? La rue donne l’impression d’être le théâtre d’un concours de boomers entre les différents vendeurs(((- ;

Devant ce capharnaüm de câbles, de micro-pièces aux circuits colorés, de composants totalement inconnus à mes yeux (en même temps, c’est un peu normal pour la néophyte que je suis (((-;) , de gadgets tous plus étonnants les uns que les autres, les petites mains s’affairent en pleine rue à monter des platines, à réparer des radios, à mesurer des fréquences…C’est un spectacle fascinant qui s’offre à nos yeux.

La tendance high-tech du moment semble être le « rétroviseur connecté » qu’on retrouve sur toutes les étales, dans différents modèles et différentes tailles . Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. Rien d’étonnant quand on voit le nombre de véhicules circulant à Bangkok…Pour les amateurs, il y a de quoi faire de vrais affaires ! (Par contre, il vous faudra veiller à la qualité des matériaux et à bien négocier le prix…)

Rétroviseur 2.0 à Ban Mo, un quartier très TECH à Bangkok

Un peu sonnés entre chaleur et bruit, nous tournons dans une rue à l’ambiance un peu plus calme (enfin tout est relatif (((- ; ) . Ici, la part belle est donnée aux vendeurs de lumières .

Enseignes lumineuses, kilomètres de ruban à led, spots, ampoules colorées…ça clignote dans tous les sens !

Au bout de la rue (Tri Phet Road) nous tombons sur un temple chinois, qui extérieurement, n’a rien d’extraordinaire. Malheureusement, il est bientôt 18h et le temple semble fermé . 
Après renseignement pris, il s’agit du WAT THIP WARI WIHARN (วัดทิพย์วารีวิหาร) , un temple bouddhiste appartenant au courant Mahāyāna.

Temple chinois à Ban Mo

 Il est ouvert tous les jours de 8h à 17h et le Viharn  principal se situe au premier étage. Dans ce quartier très animé, ce temple très fréquenté est un îlot de sérénité. Les peintures multicolores et les décorations finement ciselées sont, paraît-il un plaisir pour les yeux. Bangkok étant une étape incontournable de tous nos voyages en Asie, nous reviendrons, sans nul doute le visiter, l’année prochaine …

Donc si vous recherchez un quartier insolite à visiter ou que vous souhaitez vous équiper pour ouvrir une boîte de nuit, Ban Mo est le quartier qu’il vous faut.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu