Pas besoin d’aller à Nashville, Memphis ou Chicago pour écouter du Blues...

Ce style de musique à l’étymologie évocatrice (Blues étant la contraction de blue devils (« diables bleus »), qui signifie « idées noires ») est également très répandu dans le Nord-Est de la Thaïlande, dans l’Issan. Traditionnellement appelé Mor Lam ou Molam, le blues psychédélique des rizières thaï, est originaire du Laos. En Thaïlande, des artistes incontournables comme Kammao Perdtanon ou encore Sawai Kaewsombat ont contribué à l’essor du Molam.

Le Molam

Autrefois lié aux récits de la religion Bouddhiste, il fut par la suite d’avantage employé pour décrire la vie de tous les jours, le labeur, les peines…Même si le Mor Lam et ses 15 variantes, dont le Luk Thunk, musique de « l’enfant des Champs » , se développa dans la région rurale de l’Issan dès les années 20, il se répandit rapidement dans une grande partie du Royaume, jusqu’à envahir les clubs de Bangkok dans les années 70-80.

L'instrument phare du Mor Lam est le Phin

Cette guitare traditionnelle à trois cordes arbore fièrement un Nâga à la tête de son manche ; serpent vénérable et protecteur d’une nature bienveillante pour les paysans. Tonsaï Taptanon, un des maîtres du Phin contribua à exporter et à faire évoluer la pratique de cet instrument notamment en l’équipant d’un micro intégré. Il fut même invité à jouer devant le Roi.

Pour tout savoir (ou presque ((-;) sur le MOLAM, regardez la super vidéo de TRACKS « Molam, le blues psychédélique des rizières thaï »

Comme pour le blues Américain dont les sonorités ont largement inspiré des groupes tels que les Rolling Stones, les Beatles, Deep Purple, en encore les Pink Floyd – pour ne citer qu’eux – le Luk Thung a également trouvé un écho retentissant dans l’univers de la pop Thaïlandaise, notamment au travers de certains courants comme la musique String, le Mor Lam Sing (une sorte de rap interactif à la sauce Thaï bien pimentée ) ou encore l’Electro Lunk ThunK.

Le Molam

A partir de 2012, un groupe baptisé Paradise Bangkok Molam International Band (dont l’un des membres n’est autre que Sawai Kaewsombat), a même réalisé cinq tournées européennes. Ils se sont produit notamment en France, en Belgique, en Allemagne, en Pologne, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas …En 2014, ce fut au tour du groupe Khun Narin Electric Phin Band de parcourir les routes européennes.

Le Molam

Alors, si vous voulez connaître l’expérience SANUK (joie de vivre que procure le divertissement en s’abrogeant des règles pour créer son propre chemin… ) durant votre séjour, n’hésitez pas à assister à un des nombreux concerts de Molam ou Luk Thung qui se déroulent régulièrement dans la Big Mango. Sinon, pour un trip plus authentique au cœur de l’univers Molam, je ne peux que vous conseiller de vous rendre au Yasothon Rocket Festival qui se déroule à la mi-mai dans la province de Yasothon située à 500 km au Nord-Est de Bangkok.

Voici une petite vidéo très sympa de  It’s better in Thailand qui retranscrit bien l’ambiance du Yasothon Rocket Festival 

En attendant, voici une petite sélection non exhaustive de ma moitié , Olivier Millet (alias Kiki pour les intimes (((-;) :
Plearn Promdan
Sublime Frequencies: Molam: Thai Country Groove From Isan
The Sound Of Siam – Leftfield Luk Thung, Jazz And Molam In Thailand 1964-1975
Khun Narin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu