En voilà une question qui revient souvent sur notre groupe Facebook. Dois-je tout programmer avant de partir ? Ou est-il « mieux » de partir à l’aventure sans rien réserver ?

En premier lieu, je vous dirais que cela dépend un peu de chacun. Un peu court comme explication, non ?

En effet, il y a des avantages et des inconvénients dans les deux solutions, reste à choisir celle qui convient le mieux à votre projet mais également à votre caractère. Et puis, en fonction du pays visité, de la période, du budget disponible, vous n’aurez parfois pas trop le choix. Ceci étant dit, en Thaïlande et plus généralement en Asie, les deux solutions sont souvent possibles.

Pourquoi programmer son voyage ?

  1. Parce que si vous êtes un éternel angoissé, cela vous permettra de vous rassurer et de profiter de votre voyage pleinement.
  2. Parce qu’après 24H de voyage, vous serez content d’avoir un point de chute pour vous reposer, sans courir à droite et à gauche pour trouver un hébergement.
  3. Parce que vous aurez la certitude de séjourner dans un hébergement correspondant à vos attentes
  4. Parce qu’en patientant jusqu’à la date du départ (et cela peut être long…très long…), préparer son voyage c’est aussi s’immerger dans la culture des lieux que vous aurez choisi de visiter durant votre séjour.
  5. Parce qu’il sera plus aisé pour vous , et d’autant plus si vous n’avez pas l’habitude de voyager, d’avoir un meilleur aperçu du budget nécessaire.
  6. Parce qu’en haute saison, il est plus « raisonnable » de réserver à l’avance pour éviter de se retrouver sur le carreau ))- ;
  7. Parce que si vous voyagez à plusieurs, et notamment en couple, cela vous permettra d’évacuer certaines questions souvent prétexte à de grands débats, quand ça ne tourne pas à la guerre de tranchées ((- ; Que visiter en priorité ? De quoi ai-je envie ? Combien de temps rester dans cette ville ? 
  8. Si vous ne connaissez pas le pays, cela vous permettra de vous concentrer sur l’essentiel, sans vous embarrasser des détails logistiques.
Partir à l'aventure ou organiser son voyage ?
Partir à l'aventure ou organiser son voyage ?

Perso je suis plus « temples, jungle et plage », quand à mon époux, il est davantage « plages, îles, et coins atypiques ». Quand on est en mode programmation d’itinéraire, je peux vous dire que ça peut être animé ((-; On finit toujours par trouver un terrain d’entente. Comme je le dis souvent, la recette miracle des couples voyageurs (et même des couples plus généralement), c’est une bonne dose de discussion et une pointe de concession (((- ;

Pourquoi partir à l’aventure, sans rien programmer ou presque ?

  1. Parce que chaque jour vous apportera son lot de surprises (bonnes et mauvaises)
  2. Parce que cela sera une expérience unique vous apportant une bonne dose de confiance en soi.
  3. Parce que vous serez davantage concentré sur l’essentiel en abonnant un peu (voir beaucoup ((- ;) vos repères occidentaux…
  4. Parce que vous serez plus mobile et flexible. Vous pourrez changer votre parcours en fonction de vos envies du jour, de la météo, ou bien pour suivre des amis voyageurs rencontrés en chemin.
    Je crois que c’est d’ailleurs cela qui me manque le plus en programmant nos voyages.
  5. Parce qu’à défaut d’avoir pu trouver un hébergement correct et libre, vous devrez vous tourner vers des solutions plus atypiques (dormir chez l’habitant, se faire inviter par d’autres voyageurs, faire du camping, squatter un canapé …). Des expériences pas toujours bien vécu sur le moment, mais qui à coup sûr, vous procureront de nombreux souvenirs impérissables.
Partir à l'aventure ou organiser son voyage ?

Il y a sans doute de nombreuses autres raisons qui poussent le voyageur à partir à l’aventure. Et si cela vous tente, il y aura quand même quelques règles élémentaires à suivre :

Réservez votre billet d’avion à l’avance, surtout si vous avez d’ores et déjà choisi votre destination. Si vos dates sont flexibles et que vous n’êtes pas regardant, ni sur les conditions de vol, ni sur la compagnie, ni sur la destination, dans ce cas, prenez votre passeport et partez là où le destin vous conduira.

Partir à l'aventure ou organiser son voyage ?

Prenez une assurance voyage !!!! On ne le répètera jamais assez, ce n’est pas le jour où vous serez sur un chemin en pleine rando, à l’autre bout du monde, la cheville en vrac – sans parler des accidents de la route, très très fréquents, notamment en Asie – qu’il faudra vous soucier des quelques milliers d’euros qui vous seront demandés à l’hôpital pour vos soins. Savez-vous combien coûte un rapatriement sanitaire vers la France ? Entre 15 000 € et 50 000 € !! Et là, toujours prêt à courir le risque ?

Partir à l'aventure ou organiser son voyage ?

Inscrivez-vous sur Ariane et d’autant plus si vous partez dans un pays à « risque ».
Cela permettra à l’ambassade de savoir que vous êtes dans le pays et d’être prévenu par SMS en cas de problème. Ça ne coûte rien et franchement au regard de l’instabilité grandissante à travers le monde, c’est plutôt bienvenue. Cliquez ici ((-;   

Prévoyez un budget « réaliste ». L’Asie, en général, a plutôt la réputation d’être une destination bon marché. Il est vrai que lorsqu’on compare avec nos prix en France, on a un peu l’impression d’avoir un pouvoir d’achat extensible. Mais détrompez-vous ! Car même si beaucoup de choses sont bien moins chers qu’en France, l’écart des prix se réduit peu à peu. Alors qu’autrefois on pouvait se loger, boire et manger pour moins de 20 € par jours, cela est de moins en moins le cas, surtout dans les villes et les lieux touristiques.

Donc, sans prévoir à l’avance ce que vous ferez exactement, le mieux est quand même de se renseigner sur les forums, les groupesEt évitez de croire les petits malins qui vous disent être partis en Thaïlande avec quasi-rien en poche.  
A savoir également, il n’est pas aisé de trouver un petit job sur place (surtout si vous n’êtes pas un minimum anglophone) et faire la manche est très mal perçue par les locaux (quoi de plus normal quand on connait le taux de pauvreté en Asie !!!) .
Le mieux reste donc de prévoir un budget réaliste avec une petite rallonge sur son compte, au cas où, pour faire face aux dépenses imprévues.

On ne badine pas avec la sécurité ...

Si vous prévoyez de vous déplacer à 2 ou 4 roues motorisées, faites faire votre permis de conduire international. C’est gratuit et cela vous évitera de payer des bakchichs à chaque virée.

Prévoyez dans votre portable (ou dans un carnet pour les allergiques au smartphone ((- 😉 les numéros d’urgence à appeler en cas de pépin : amis, parents, ambassades, consulat, assurances…

Faites confiance à votre instinct. Vous l’entendez la petite voix qui vous dit « là, ça craint ! » ? Et bien écoutez-là !!!. Une rue qui ne vous inspire rien de bon, un voyage en bateau sur une mer démontée qui ne vous rassure pas du tout, une soirée qui promet de dégénérer…Sans tomber dans la paranoïa, le mieux reste quand même d’écouter votre instinct et de faire preuve d’un minimum de prudence.

Pour résumer :

Vous l’aurez compris, il n’y a pas une manière idéale de voyager, mais une multitude. Alors que certains verront dans l’improvisation, un degré de liberté indispensable à la réussite de leur voyage, d’autres, au contraire, auront besoin de planifier les différentes étapes de leur séjour pour se libérer de certaines préoccupations logistiques. 
Après, rien ne vous empêche de mixer les deux. Vous pouvez réserver votre vol, prévoir l’hôtel pour votre arrivée, fixer votre trajet dans les grandes lignes et estimer votre budget, puis voir le reste sur place. Cela sera d’autant plus aisé si vous partez en dehors de la haute saison ou hors périodes de vacances scolaires.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu