Tonsaï est situé dans la province de Krabi . Isthme entouré de falaises karstiques, Tonsaï échappe (encore ) à la ruée des touristes préférant l’animation de Ao Nang ou la carte postale de Railay.

Pourtant, Tonsaï est un lieu à part. Nous l’avons découvert en 2015 lors d’une halte rapide entre deux escales sur la côte d’Andaman. Depuis, nous y retournons avec empressement chaque année.

Pour y accéder, deux solutions ...

Depuis Ao Nang, à marée haute uniquement, il vous faudra louer les services d’un LTB (100 bath) pour vous faire déposer sur la plage de Tonsaï.  Si la marée est basse, le long thaï boat vous déposera, soit le long du chenal et vous devrez marcher un peu pour rejoindre la plage, soit directement à Railay.

Depuis Railay à marée haute , il vous faudra emprunter un chemin escarpé à travers la jungle (se munir de bonnes chaussures pour 20 min de marche environ) . A marée basse , vous pourrez contourner le rocher au bout de la plage de Railey pour rejoindre celle de Tonsaï en à peine 10 min.

Cette accessibilité restreinte contribue bien sûr à faire de Tonsaï un lieu unique et encore préservé.

Tonsaï Beach
Tonsaï Beach

La plage de Tonsaï n’est en soit, pas la plus belle de Thaïlande mais elle offre un paysage à couper le souffle. Un croissant doré niché dans un écrin bordé de falaises et de cocotiers.

Ses eaux ne sont pas des plus cristallines et le flux des long thai boats faisant la navette entre Ao Nang et Railay, n’est pas idéal pour une ambiance calme et sereine. 

Enfin, ne dramatisons pas ! La baignade (à marée haute uniquement) reste fort agréable avec des températures qui avoisinent les 30°C ! vous l’aurez compris, si on vient à Tonsaï ce n’est pas uniquement pour sa plage, mais surtout pour son ambiance unique.

Tonsaï la nuit
©Ryan Kartzke

Tonsaï côté plage ...

Sur la plage, un seul hôtel, le Tonsaï Bay Resort

Plutôt confortable, nous avons décidé l’année dernière d’y séjourner durant 7 jours . Pour nous c’était la meilleure option pour allier confort et quiétude tout en restant dans des budgets « presque » raisonnables* (entre 30 € et 50 € la nuit pour un appartement type bungalow en dur tout confort et terrasse privative) . 

*A noter : Tonsaï accueillant des grimpeurs et backpackers du monde entier, vous trouverez des hébergements pas chers mais au confort assez sommaire. Les hôtels proposant des prestations supérieures sont peu nombreux. Du coup, les prix ont tendance à gonfler et sont assez élevés pour la Thaïlande.

Nous avons plutôt apprécié notre séjour au Tonsaï Bay Resort, même si nous trouvons que le niveau de confort n’est pas à la hauteur des prétentions et du cadre de l’établissement. Vous n’aurez pas forcément l’électricité toute la journée, et donc le frigo ne sert pas à grand chose. L’accueil n’est pas très convivial. Au Tonsaï Bay Resort, pas de piscine contrairement au Dream Valley Resort qui se situe au cœur du village 

Le seul bar de la plage, le Freedom, à l’abri des hautes falaises, dispose de grandes terrasses en bois sur pilotis qui permettent de se prélasser, allongé sur une natte, un verre à la main, devant un des somptueux paysages qu’offre cette si belle province de Krabi.

Comme dans tout Tonsaï, l’ambiance y est très « chill ». Ici pas de démonstration dépensière, pas de teufeurs survoltés. A Tonsaï on prend le temps des choses en toute simplicité.

Le soir, les rochers illuminés apportent à l’endroit une ambiance particulière du style « repère de pirates. »
Principalement fréquenté par des routards du monde entier venus faire une pause salutaire ou recherche de spots d’escalade des plus courus de Thaïlande, Tonsaï est un lieu de rencontre, une croisée des chemins entre aventure et cool attitude.

Mais Tonsaï ne se résume pas à un petit resort et à un bar de plage. Il suffit de s’enfoncer dans la jungle pour commencer à percevoir ce qui fait de cet endroit un lieu unique.

Tonsaï côté jungle....

Pour accéder à Tonsaï Village, il faut emprunter le petit chemin traversant la cocoteraie, jusqu’au mur où vous trouverez une échelle pour escalader le mur. Ce mur est un lieu d’expression en permanente évolution. Le voyageur se sentant l’âme d’un artiste le temps d’un séjour, peut y peindre des fresques multicolores ou y écrire des messages bienveillants sous l’œil toujours amusé et ravi des Tonsaniens d’un jour ou de toujours.

Tonsaï a tout d’un petit village de jungle. Ces bars et restaurants sont en bambous avec des terrasses à plusieurs niveaux, des grandes nattes, des matelas, des coussins partout, des balancelles suspendues….Et le soir, mille et une lanternes viennent illuminer l’ensemble de couleurs chaleureuses.

A Tonsaï, il y a plusieurs petits établissements ou chambres d’hôtes, fais pour la plupart de bungalows sommaires à très bons prix. (confort pas toujours au RDV ))- ; bien se renseigner avant.)

En 2017, nous avons testé le Dream Valley qui se situe dans le village. C’est peut-être l’adresse la plus confortable de Tonsaï. Son gros point positif c’est qu’il bénéficie d’un piscine, ce qui est quand même très appréciable. Par contre, les chambres semblent de qualité inégale. Nous étions situé, dans le nouveau bâtiment, à la chambre 101. Cette dernière bien que simple, était propre, grande et confortable. Par contre, comme un peu partout à Tonsaï, l’électricité était seulement disponible entre 17h et 11h.

Le Dream Valley Reosrt de Tonsaï

En plus des quelques restaurants qui sont installés le long de l’artère principale, des petites échoppes de plats à emporter permettent, pour quelques bahts de se rassasier de mets délicieux. 

Il y a aussi, un petit restaurant (juste après le Viking Bar) qui prépare, dès le matin, des noddles à la viandes qui n’attendent que vous !

Le Family restaurant situé à côté du Chill Out Bar, propose  une multitude de plats thaï et le soir des barbecues de poissons et autres gambas pêchés le jour même !

Durant notre séjour, nous avons navigué entre le Viking Bar et son staff de joyeux lurons, et le Chill Out Bar and Bungalows (très bonne option logement à petits prix ) tout aussi accueillant.

ntre deux boissons désaltérantes et quelques fumées enivrantes, des fireshows endiablés ou des spectacles de slikeline viennent rythmer la soirée au son des beats se répercutant sur les falaises protectrices.

Bien sûr, Bob Marley est omniprésent en ces lieux. Ici, comme dans un paradis perdu où personne ne peut y accoster la nuit, Tonsaï a tout du repère de babacools où se donner à quelques expériences psychédéliques fait partie du décors.

Après une soirée faite de rencontres, de grands éclats de rires et de cocktails en tout genre, vous passerez une nuit des plus reposante (à condition de ne pas se coucher comme des poules(((- les bars fermants vers 1h00 du mat, la musique peut déranger les couche-tôt) bercés par les cris des singes et autres animaux présents tout autour de vous.

Le matin, justement vous pourrez assister à l’invasion des macaques. Ils descendent des falaises à la recherche de nourriture. Si vous avez le malheur de ne pas fermer votre chambre, ils n’hésiteront à s’inviter et à dévaliser votre réfrigérateur (((- ; Il n’est pas non plus des plus conseillé de leur donner à manger ! Déjà parce que vous risquez de vous faire mordre et en plus cela n’est pas leur rendre service. Ce ne sont pas des animaux domestiques même s’ils tentent de vous amadouer !

Au réveil, j’ai pris l’habitude d’aller chercher mon café à côté du Chill Out. Une échoppe servant également d’habitation (ou vice et versa (((-;) , propose le meilleur café de Tonsaï. Mister coffee et son épouse vous invitent à rentrer dans leur logis. A grands coups de pilon et de filtrage traditionnel, il vous prépare un délicieux nectar que vous dégusterez en participant aux conversations du village alimentées autant par des locaux que par des voyageurs Tonsaniens . Bien sûr, à défaut de parler Thaï, mieux vaut parler anglais.

Ainsi va la vie à Tonsaï, entre baignade, ballades, partages et rencontres dans une ambiance sereine et bienveillante.

Si l’aventure vous tente, n’hésitez pas à me contacter, je pourrai vous aider à préparer votre escale dans ce lieu unique et caché

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu