Année après année, nous savourons chaque instant passé sur les côtes de la mer d’Andaman. Cette partie de l’océan Indien est un réservoir de découvertes fabuleuses se savourant au fil d’escales merveilleuses. Koh Phi Phi, Phuket, Koh Lanta, Krabi, Phan Nga ou encore Ko Lipe, sont autant de noms qui éveillent les imaginaires et poussent à la rêverie.

Au cours de nos voyages en Thaïlande, nous avons eu l’occasion de traîner nos tongs sur quelques dizaines de plages en mer d’Andaman. Nos coups de cœur furent nombreux, même si on peut parfois regretter qu’une plage à la réputation de carte postale, puisse se transformer au fil du temps, en quai de gare à une heure de pointe.
Ceci dit, en étant bien informé et en prenant quelques précautions, on peut facilement trouver le paradis en Thaïlande. Voici nos six plages au top en mer d’Andaman ainsi que quelques recommandations et informations pratiques.

1 - MANSAI BEACH À KO ROK NOK

Koh Rock

Situées à une cinquantaine de kilomètre au sud de Koh Lanta, les deux îles de Koh Rok – Koh Rok Nai (ou Ko Rok Yai) et Koh Rok Nok (ou Ko Rok Noi) – raviront les amateurs de snorkeling. Lieux de tournage de la première saison de Koh Lanta, Ko Rok a fait rêver des foules d’aventuriers en herbe.

Il faut dire que lorsque vous débarquez sur Mansai Beach, là où se situe le Ranger Park, vous n’avez qu’une idée en tête, plonger dans cette eau transparente et chaude parsemée de milliers de poissons. Par contre, à partir de 11h, c’est l’affluence. La valse des speed boats déposant leurs clients pour un pique-nique sous les arbres, ne s’achève que vers 15h. Alors pour profitez tranquillement de cette perle de la mer d’Andaman, le mieux est d’y rester une nuit, sous tente ou en mobilhome. Certaines agences peuvent effectuer la réservation pour vous  auprès des rangers du parc. En excursion à la journée, comptez entre 1400 baths et 1800 baths par personne.

A noter : durant la basse saison (de mai à octobre) l’île est fermée aux touristes.

2 - KO PODA ISLAND DANS LA PROVINCE DE KRABI

Koh Poda

Véritable coup de cœur de notre #TRIP2018, cette île et sa plage de rêve vous fera sans nul doute chavirer. Avec son rocher protecteur qui émerge de l’eau tel un géant de pierre, Ko Poda fait partie des plus beaux spot s« carte postale » du sud de la Thaïlande.

Située à une dizaine de kilomètres des côtes d’Ao Nang, l’île est facilement accessible en LBT (300 bahts A/R par personne / 25 min.) . Il vous faudra également vous acquitter auprès de l’office des rangers, des 400 baths par personne de taxe du parc. Dotée d’une longue plage de sable blanc et de quelques criques paradisiaques, Ko Poda est baignée par des eaux chaudes d’un bleu turquoise laiteux.

Bien que des zones de baignades soient délimitées, la prudence est tout de même de mise en raison des courants qui peuvent parfois être dangereux. Nous nous y sommes rendus début mars 2018, en pleine saison touristique et il n’y avait pratiquement personne ! Nous sommes arrivés sur l’île à 11h00 et y sommes restés jusqu’à 14h00.

Un seul regret (que nous corrigerons lors de notre #TRIP2019), ne pas être arrivés plus tôt et repartis plus tard (((- ; A côté de la plage, il y a un petit restaurant-buvette avec quelques tables ombragées et une maison des esprits dotée d’une multitude d’offrandes. Si le paradis existe, il a sans aucun doute l’apparence de Ko Poda.

3 - PATOK BEACH À KO RACHA

Ko Raya

Située à une vingtaine de kilomètres de Phuket, Ko Racha (Ko Raya) est un petit bijou bordé de récifs coralliens et de plages de sable blanc. Parmi les cinq plages de l’île, il y en a une qui est particulièrement belle, Patok Beach. Également surnommée White Beach pour la couleur de son sable blanc poudreux, cette plage entourée de rochers est baignée par des eaux cristallines.

En raison de la présence de coraux durs, cette île est idéale pour la plongée, et ce quelque soit le niveau. De nombreuses agences proposent des excursions à Ko Racha, en formule demi-journée ou journée, mais nous ne saurions que vous conseiller d’y passer une nuit.

En effet, la beauté des lieux attire énormément de touristes, alors si vous voulez profiter de ce petit paradis, le mieux est d’y être avant 10h ou après 15h. Vous pourrez ainsi découvrir l’ambiance calme et sereine des couchers de soleil sur Ko Racha, loin du tumulte des grandes stations balnéaires de Phuket.

Raya Island

En traversant Ko Raya, nous avons la surprise de tomber sur cette magnifique petite plage déserte ((-; 

4 - PELAY BEACH À KOH HONG

Qui n’a pas rêvé de paradis lointain en regardant une photo de Maya Bay, LA fameuse plage de Léonardo Di Carpio du côté de Koh Phi Phi ? Pourtant la réalité est souvent loin de la fiction. Même si Maya Bay reste, malgré une surpopulation quasi constante (quand le parc est ouvert), une très belle plage, Pelay Beach est tout aussi exceptionnelle ((-;

Située dans le parc de Koh Hong, à un peu moins d’une heure de navigation de Ao Nang dans la province de Krabi, cette baie bordée de cocotiers et protégée par de hautes falaises karstiques, est digne d’une carte postale. Certes, il faudra vous acquitter d’un droit d’entrée s’élevant à 300 bahts par personne (comme c’est le cas dans la plupart des parcs en Thaïlande) et arriver tôt le matin – le mieux est de partir de Ao Nang vers 7h/8h du matin – mais vous ne le regretterez pas.

Koh Hong

En plus, à quelques minutes de Long Thaï Boat, ou en canoë pour les plus courageux, vous trouverez un lagon magnifique aux eaux vert émeraude ainsi que la petite plage de Lao Lading tout aussi exceptionnelle.

5 - PHRA NANG BEACH À RAILAY

Régulièrement plébiscitée comme l’une des plus belles plages du monde, Phra Nang mérite sans aucun doute sa réputation. Située à Railay dans la province de Krabi, Phra Nang est souvent une étape incontournable proposée par les excursionnistes. Il est cependant dommage de se contenter d’une petite halte en mode « bain de foule » pour profitez de ce cadre unique.

Phranang Beach dans la province de Krabi

N’hésitez pas à arriver le matin, quand le soleil commence à illuminer la baie, le spectacle est à couper le souffle. Vous découvrirez également ce qui fait la singularité du lieu : Phra Nang Cave.

Pour vous y rendre, rien de plus simple. Rendez-vous dès l’ouverture à 8h au Ao Nang long thaï boat service club à l’extrême sud de la plage d’Ao Nang, à côté du poste de police. De là, vous pourrez prendre un LTB (200 bahts par personne l’aller/retour). Il vous faudra à peine 15 min. pour rejoindre Phra Nang Beach. Vers 10h30, je vous suggère d’emprunter le « chemin-grotte » qui longe le Rayavadee et rejoint Railey West. Vous y rencontrerez sans aucun doute de nombreux singes. Attention à vos affaires ! Une fois à Railey West prenez la direction de Railey Est où vous attendra une autre plage d’exception.

6 - NAI HARN BEACH ET AO SANE À PHUKET

Nai Harn Beach Phuket

Située à l’extrême sud de Phuket, près du cap Phromthep, Nai Harn beach est sûrement l’une des plus belles plages de l’île. Relativement préservée du tourisme de masse, cette vaste baie bordée d’hévéas et de bougainvilliers, est baignée par des eaux turquoises et limpides.

Si vous recherchez une plage de sable fin, pour vous poser au calme, Naï Harn Beach sera votre spot favori à Phuket. Car contrairement à de nombreuses autres plages, les bateaux à moteurs y sont proscrits. Derrière la plage, vous trouverez quelques boutiques et des petits restaurants vous servant une thaï food tout à fait honorable.

Non loin de là, un autre trésor caché vous attend : la plage d’Ao Sane.
Pour y accéder, il vous faudra faire preuve d’un peu de courage, mais c’est également pour cette raison que Ao Sane est encore une «quiet place». Dans un premier temps il faudra rentrer dans le Royal Yacht Club et rejoindre le chemin qui passe sous l’hôtel. Vous devrez marcher sur environ 1km avant d’accéder à Ao Sane Beach. Une fois sur place munissez-vous de votre masque, de vos palmes et de votre tuba pour admirer les poissons multicolores qui aussi la réputation de ce spot préservé.

Quelques trucs à savoir :

  • De mai à octobre, de nombreux parcs sont fermés. Renseignez-vous avant de réserver.
  • La mer si belle soit-elle peut s’avérer également dangereuse, surtout en basse saison. Ne négligez jamais les consignes et recommandations des autorités et des professionnels sur place.
  • La mer vous offre ce qu’elle a de plus beau, ne lui laissez pas vos détritus en «cadeau» )))- ;
  • Les couverts, pailles, gobelets et autres barquettes plastiques à usage unique ne sont plus tolérés sur les plages de Thaïlande.
  • Il est de plus en plus souvent interdit de fumer sur les plages. Des « smoking area » sont en principe aménagées et vous permettent de vous en griller une sans risquer une amende aussi salée que l’eau de la mer ((-;
  • Il est formellement interdit de détériorer ou de prélever coraux, coquillages et autres organismes marins !!!
  • Ne vous baignez pas dans des zones non balisées et non surveillées, et encore plus si vous êtes accompagnés de vos petits aventuriers.
  • Attention, en Thaïlande le soleil peut devenir votre pire ennemi ! Pensez toujours à prendre de l’eau avec vous, un couvre-chef, une bonne crème solaire (sans paraben si possible…Nemo vous dit merci ((-;) et à vous équiper à minima d’un tee-shirt pour éviter les coups de soleil dans le dos lors de vos sessions snorkeling.
  • Les chaussons aquatiques peuvent s’avérer utiles, voir nécessaires, sur certaines plages. Une petite écorchure au pied dans un pays tropical peut vite dégénérer.

Cet article a 4 commentaires

  1. Novembre est il un bon mois pour visiter la Thaïlande 🇹🇭 ? Merci

    1. Bonjour , oui le mois de novembre est généralement bon en particulier sur la mer Andaman. Il pleut de temps en temps mais rien de bien méchant. Mais avec le dérèglement climatique, il est vrai que cela peut aussi changer. Bon week end à vous .

  2. Bonjour et merci pour ces infos ..nous sommes sur koh yao noi, et nous préparons a voguer sur koh Hong…calme et douceur sur cette petite île que l’Homme n’as pas épargné des détritus malheureusement….

    1. Bonjour Régis,
      Et oui , c’est malheureusement le cas , et pas seulement en Thaïlande. La pollution et la gestion des déchets restent un vrai problème.
      Mais en dehors de ce désagrément, les paysages restent à couper le souffle…
      Nous vous souhaitons une bonne continuation.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu