C’est le début du mois d’Avril et la fin de la saison sèche à Koh Mook. Les températures battent des records. Sur la petite terrasse en bois de notre bungalow du Nature Hill, je sens quand même une légère brise arrivant de la mer. Il est 15h, le soleil commence tout juste à donner des signes de faiblesse. L’atmosphère chaude et humide se charge peu à peu d’électricité. L’orage gronde au loin. Cela fait trois mois qu’il n’a pas plu à Koh Mook. La terre est sèche et la poussière se soulève à chaque passage de scooter. Une bonne pluie serait appréciée de tout et de tous. Les oiseaux redoublent de cris diverses et emplissent le silence d’un fabuleux concert.
Koh Mook appelle la pluie.

Bungalow du Nature Hill à Koh Mook
Bungalow du Nature Hill à Koh Mook

Les hévéas qui entourent notre bungalow me protègent des rayons du soleil, dont la puissance décroît avec les heures qui passent.

 Il est 16h30, nous décidons de descendre à la plage qui se situe à 5 min. de marche. Nous croisons quelques Samlor « tuk tuk » qui nous saluent au passage.

A l’entrée de la plage, les taxis attendent les clients et proposent gentiment leur service pour 50 bahts, et ce quelque soit la destination.

Taxi in the jungle ! Bienvenue à Koh Mook

Direction l’eau ! La plage est belle et quasi déserte. Nous jetons nos affaires sur le sable et plongeons dans une mer à 30°C ! Agréable mais pas hyper rafraîchissant.
Contrairement à Krabi, ici pas de méduse en vue.
Quelques chiens jouent sur la plage. Des enfants barbotent joyeusement dans les petites vagues.

Nous sortons de l’eau, une serviette autour de la taille, direction le Mong BarNous sommes accueillis chaleureusement. Loin des grandes stations balnéaires, nous avons retrouvé ce qui a fait la réputation de ce magnifique pays : le sourire !

Mong Bar à Koh Mook : sourire, accueil au top et cocktails délicieux
Mong Bar à Koh Mook : sourire, accueil au top et cocktails délicieux
L'orage n'est pas loin ...
L'orage n'est pas loin ...

Nous nous installons sur la terrasse qui domine la plage et regardons le soleil décroître sur la mer.
Sur la plage un homme d’un certain age fait ses exercices. Il s’approche du bar et grimpe, ni une, ni deux, en haut d’un cocotier. Il redescend aussi rapidement qu’il est monté. Nous restons bouche bée.
Nous engageons la conversation avec lui. Il s’appelle Mustapha.

Il nous explique qu’il est un combattant Muay Thaï mais que maintenant il s’occupe des boxeurs de son club. Ne pouvant vivre de cette passion, il exerce également le métier de décrocheur de coco à main nue.

Il habite avec sa famille dans la jungle de Koh Mook. Nous lui proposons de boire un verre avec nous, il accepte et s’installe à notre table. Il nous explique que sa famille est spécialisée dans le massage des combattants. Après la théorie, la pratique . Kiki servira de cobaye ((- ; Moment unique. C’est ça Koh Mook.

Mustapha coconut man !! Vitesse et dextérité : chapeau !
Mustapha coconut man !! Vitesse et dextérité : chapeau !
Mustapha, une rencontre pleine de surprises
Mustapha, une rencontre pleine de surprises
Charlie Beach à Koh Mook : spectacle renouvelé tous les soirs
Charlie Beach à Koh Mook : spectacle renouvelé tous les soirs

Il est l’heure pour nous d’aller manger un bout dans notre excellente cantine Kohmookienne, le Mayow Restaurant.

Miam ! Crevettes au curry et Laab de poulet ...Mayo Restaurant de Koh Mook : au TOP
Miam ! Crevettes au curry et Laab de poulet ...Mayo Restaurant de Koh Mook : au TOP
Panang curry et riz sauté, un must to eat au Mayow Restaurant de Koh Mook
Panang curry et riz sauté, un must to eat au Mayow Restaurant de Koh Mook
Fried noodles and chicken et Porc au Citron ...Excellentissime !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu